QU’EST-CE QUE LE CONSEIL EUROPEEN DE L’INNOVATION (EIC) ?

La Commission européenne a créé le Conseil Européen de l’Innovation (EIC) afin de soutenir les projets technologiques et d’innovation de pointe des entreprises situées en Europe qui souhaitent via ces projets se développer à l’international.

Doté d’un budget de 675 millions d’euros, L’EIC finance uniquement les projets menés par les start-ups et les PME à différents stades de maturation technologique via 3 dispositifs :

  • EIC Pathfinder pour les projets de recherche potentiellement créateurs de technologies disruptives avec un plafond de subvention de 3 millions d’euros.
  • EIC Transition pour les projets prêts à être mis sur le marché avec un plafond de subvention de 2,5 millions d’euros.
  • EIC Accelerator pour les projets en stade de déploiement et de commercialisation avec un plafond de subvention de 2,5 millions d’euros et/ou une prise de participation en capital plafonnée à 15 millions d’euros.

Notons que l’aide finance jusqu’à 70 % des dépenses éligibles.

La prochaine date limite de soumission des dossiers est fixée au 18 septembre 2024

Vous souhaitez valider votre éligibilité aux dispositifs EIC Pathfinder, Transition ou Accelerator ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE L’APPEL A PROJETS CESAME FILIERES DE BPIFRANCE ?

L’appel à projets « SESAME Filières », soutenu par l’État ainsi que par la région Île-de-France et opéré par Bpifrance dans le cadre du plan France 2030, vise à dynamiser les filières stratégiques de la région en facilitant l’accès à des moyens de production et d’infrastructures partagés pour la recherche-développement, les tests et les essais.

Les projets sélectionnés devront contribuer de manière concrète à la structuration des filières régionales, en favorisant le transfert de technologie et une collaboration renforcée entre les acteurs académiques et industriels.  

Les projets attendus peuvent prendre diverses formes, notamment la structuration et l’animation de filières ou de plateformes technologiques, la réalisation de projets de recherche et développement (R&D) mutualisés, la mise en commun de compétences et d’équipements techniques, ainsi que le développement d’outils collaboratifs favorisant l’innovation et la compétitivité des entreprises. 

Sont susceptibles de postuler les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de la région Île-de-France, ainsi que les PME et ETI sous réserve d’une association avec des établissement de recherche dans leur gouvernance et leurs activités. 

Les dépenses doivent se situer entre 1 et 5 millions d’euros sur une période maximale de 36 mois. Les subventions allouées peuvent atteindre jusqu’à 2,5 millions d’euros, couvrant jusqu’à 50% des dépenses, y compris les coûts de fonctionnement et d’équipements. 

La prochaine date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 octobre 2024. 

Vous souhaitez valider votre éligibilité à l’appel à projets « SESAME Filières » ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE PROGRAMME HORIZON EUROPE 2021-2027 ?

Horizon Europe est un programme de financement mis en place par l’Union Européenne afin de stimuler la recherche et l’innovation en Europe pour la période 2021-2027.

Doté d’un budget de 95,5 milliards d’euros, le programme Horizon Europe a pour but de financer les innovations scientifiques et technologiques des entreprises situées en Europe tout en renforçant la compétitivité du secteur industriel.

Le programme finance les dépenses réparties autour de trois piliers qui sont :

  • Le pilier de la recherche fondamentale regroupant les dépenses liées à la construction d’infrastructures de recherche, au recrutement de chercheurs et à la recherche de rupture dans la compréhension des connaissances à tous les niveaux.
  • Le pilier de la recherche appliquée regroupant les dépenses liées à six clusters qui sont la santé, la culture, la sécurité civile, le climat, la mobilité et l’agriculture.
  • Le pilier de l’innovation regroupant les dépenses liées au déploiement d’innovations de rupture et créatrices de nouveaux marchés.

L’aide prend la forme d’une subvention et finance jusqu’à 70 % des dépenses éligibles, la subvention maximale attribuée par projet étant plafonnée à 2,5 M€. 

Seuls les projets disposant d’un budget compris entre 500 k€ et 15 M rentrent dans le cadre du dispositif. 

Vous souhaitez valider votre éligibilité au programme Horizon Europe ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE C3IV CREE PAR LA LOI DE FINANCES 2024 ?

La loi de finances 2024 prévoit un nouveau crédit d’impôt : le crédit d’impôt au titre des investissements dans l’industrie verte (C3IV).

Ce dispositif a été en place pour inciter les entreprises hexagonales à réaliser des projets dans quatre filières spécifiques en vue de favoriser la transition des industries vers une économie verte.

Les dépenses éligibles au C3IV portent ainsi sur :

  • La production de batteries, d’éoliennes, de panneaux solaires et de pompes à chaleur
  • La production de composants essentiels qui seront directement utilisés pour la production de ces équipements
  • La production ou la valorisation des matières critiques nécessaires à la production des équipements et des composants cités précédemment

Le taux de crédit d’impôt est égal à 20 % des dépenses éligibles pour les grandes entreprises, 25 % pour les moyennes entreprises et 40 % pour les petites entreprises. 

Il est à noter que les candidats devront déposer leur dossier et obtenir un agrément avant le 31 décembre 2025 pour bénéficier du C3IV.

Vous souhaitez valider votre éligibilité au crédit d’impôt au titre des investissements en faveur de l’industrie verte ou être accompagné dans le montage de votre dossier d’agrément ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE DISPOSITIF EC-EAU DE LA REGION NOUVELLE AQUITAINE ?

Le dispositif Ec’Eau a pour but d’encourager les projets de réutilisation des eaux non conventionnelles en Nouvelle-Aquitaine, telles que les eaux usées traitées, les eaux pluviales, les eaux grises etc. 

Le but d’Ec’Eau est d’accompagner les porteurs de projets sur la recherche, le développement et la finalisation des projets les plus ambitieux qui permettront la réduction de la pression qualitative ou quantitative sur la ressource en eau ainsi que l’approche systémique de la gestion de l’eau. Ces projets innovants permettront d’alimenter les réflexions nationales, d’anticiper les futures évolutions réglementaires dans le domaine et de répondre aux enjeux émergents liés à ces pratiques.

Les projets seront plus facilement selectionés s’ils apportent un bénéfice direct aux milieux aquatiques (volumes substitués ou économisés), prennent en compte les différents enjeux durables (changement climatique, enjeux sociétaux…) et incluent la durabilité ainsi que la reproductibilité du projet (qualité de la gouvernance et du modèle économique, rentabilité globale à terme sans subventions…)

Les dépenses d’études, travaux et expérimentations favorisant l’utilisation d’eau réutilisée pourront être financés jusqu’à hauteur de 80 % en fonction du type de projet.

Concernant le dépôt du dossier la date limite est fixée au 30 avril 2024 avec une relève intermédiaire au 31 décembre 2023.

Vous souhaitez valider votre éligibilité au dispositif Ec’Eau ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE DISPOSITIF BOTTOM-UP DE LA REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES ?

Récemment, une logique régionale a été appliquée au plan France 2030, permettant à chaque région d’adapter l’aide accordée aux entreprises en fonction des besoins spécifiques de son vivier économique. 

La région Auvergne-Rhône-Alpes a mis en place le dispositif « Bottom-up » dans le but de soutenir les entreprises innovantes, de favoriser le développement économique, la compétitivité et la création d’emploi. En ce sens, quatre verticales sont adressées : 

  • L’innovation au service de la transformation des PME.
  • L’amélioration et la transformation de filières grâce au financement de dépenses mutualisées d’investissement et de R&D
  • Les projets collaboratifs R&D (comprenant deux partenaires industriels ou de services dont une PME ou une ETI et un partenaire de recherche)
  • Les formations innovantes

C’est dans ce cadre qu’a été lancé l’appel à projets « transformation des PME par l’innovation » financé par le plan France 2030 et la Région Auvergne-Rhône-Alpes avec un budget de 32 millions d’euros alloué jusqu’à la fin de l’année 2025.

Sa prochaine relève est fixée au 31 décembre 2023 et il s’adresse à deux types de projets :

  • les projets de “faisabilité” d’un budget minimal de 150 000 € qui peuvent bénéficier d’une subvention allant de 75 000 à 500 000 € et dont le taux d’aide peut s’élever jusqu’à 50 % pour encourager le lancement de nouveaux produits et services innovants,
  • et les projets de “développement et pré-industrialisation” soutenus sous forme d’avances remboursables, avec des montants et des taux d’aide identiques.

Les dépenses éligibles englobent les coûts liés au personnel, aux instruments, au matériel, à la recherche contractuelle et aux brevets.

Vous souhaitez valider votre éligibilité à l’appel à projets « transformation des PME par l’innovation » ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

LES DISPOSITIFS DE SOUTIEN FEADER A L’AGRICULTURE EN ILE-DE-FRANCE

La région Île-de-France a récemment bénéficié d’une allocation de fonds du FEADER (Fond Européen Agricole Développement Rural) dans le but d’impulser le développement du secteur agricole. Deux verticales sont adressées : d’une part le développement des activités et des capacités de production, d’autre part, la promotion de pratiques écologiques dans ce secteur particulièrement polluant.

Dans cette optique, quatre dispositifs de soutien aux investissements agricoles attendent les candidatures des entreprises, associations et professionnels du secteur. Ces dispositifs portent respectivement sur :

  • La modernisation des exploitations ;
  • La diversification des activités ;
  • Les investissements environnementaux non productifs ;
  • L’adaptation au changement climatique et de transition.

Les deux premiers dispositifs sont axés sur le développement économique du secteur et sont subventionnés à hauteur de 40 %. Cette subvention peut être bonifiée de 10 % pour les agriculteurs biologiques certifiés et de 10 % supplémentaires pour les jeunes agriculteurs.

Les deux derniers dispositifs ayant une forte dimension environnementale sont aidés à un taux plus important. L’appel à projets portant sur les investissements environnementaux non productifs aide les professionnels jusqu’à 90 % et celui pour les investissements d’adaptation au changement climatique et de transition jusqu’à 80 %. Chacun de ces quatre dispositifs est plafonné à 200 000 € de subventions.

Concernant le dépôt du dossier, la date butoir de la première relève est fixée au 2 décembre 2023.

Vous souhaitez vérifier votre éligibilité à ces dispositifs de soutien à l’agriculture en Île-de-France ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE DISPOSITIF FRENCH TECH EMERGENCE ?

Le dispositif French Tech Emergence encourage la création d’entreprises Deeptech, des startups qui se concentrent sur la création de technologies de pointe dans les secteurs de la biologie, la chimie, l’IA, les automates, les sciences des matériaux, l’optique et l’électronique.

Ce programme a pour objectif d’évaluer le potentiel des projets de petites entreprises immatriculées il y a moins d’un an et de les accompagner dans leurs premières dépenses sur leurs projets de Deeptech.

Les sociétés sélectionnées par ce programme ont la possibilité de recevoir des subventions couvrant jusqu’à 70 % de leurs dépenses éligibles avec un plafond fixé à 90 000 € d’aides.

Concernant les coûts admissibles, ils doivent être directement liés aux études de conception, de définition et faisabilité du projet  et couvrent :

  • les frais externes dont les brevets, études préliminaires, juridiques et de marché, de design, de prospection de collaborateurs, les formations spécialisées…
  • les frais internes parmi lesquels frais de personnels, frais de voyages dans les salons professionnels, frais généraux fixes…

Vous souhaitez valider votre éligibilité au dispositif  French Tech Emergence ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE L’APPEL A PROJETS GENERIQUE 2024 DE L’ANR ?

L’appel à projets générique 2024 (AAPG 2024) a été lancé par l’Agence nationale de recherche (ANR) le 12 juillet 2023.

L’appel à projet, ouvert à tous les chercheurs et chercheuses titulaires au sein d’un organisme de recherche qu’il soit public ou privé, vise à faire émerger et à cofinancer des projets de recherche dans différents domaines scientifiques.

Le dispositif se répartit sur 56 sujets de recherche composés de 7 disciplines scientifiques (sciences de l’environnement, matière et ingénierie, humaines et sociales, numérique, mathématiques, physique subatomique et sciences de l’univers et de la Terre, sciences de la vie) ainsi que des enjeux transversaux tels que la transition écologique, la santé ou la transformation technologique.

L’appel à projets dispose de 5 types de financements de projets distincts : 

  • Projet recherche individuel pour jeunes chercheurs et jeunes chercheuses (JCJC)
  • Projet de recherche mono-équipe (PRME)
  • Projet de recherche collaborative uniquement entre partenaires publics dans un contexte national (PRC)
  • Projet de recherche collaborative uniquement entre partenaires publics dans un contexte international (PRCI)
  • Projet de recherche collaborative entre partenaires publics et privés (PRCE)

Ces 5 types de financement disposent chacun de leurs propres caractéristiques en matière de modalités de dépôt, d’évaluation et de sélection.

Vous souhaitez confirmer votre éligibilité au dispositif « AAPG 2024 » ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META conseil peut vous aider.

QU’EST-CE QUE LE PROGRAMME CEE, CERTIFICATS D’ECONOMIE D’ENERGIE ?

Comme son nom l’indique, le programme CEE pour Certificats d’Économie d’Énergie est un dispositif encourageant les économies d’énergie à travers une dynamique d’incitation financière.

Son fonctionnement repose sur une obligation légale datant de 2006 qui vise à imposer des économies d’énergies aux fournisseurs d’énergie tels qu’EDF, Engie ou encore Total. Ces fournisseurs doivent atteindre des objectifs principalement quantitatifs en réalisant des actions qui réduisent la consommation d’énergie ou en achetant des CEE.

Ces certificats représentent des quantités d’énergie économisée. Une unité de CEE équivaut ainsi à 1 kWh Cumac d’énergie finale. Ils sont attribués par les pouvoirs publics aux entreprises et particuliers engagés dans des actions de réduction de consommations énergétiques.

Une multitude de programmes permet d’obtenir des CEE en lien avec des actions sur la mobilité, le bâtiment, l’industrie etc.

Après obtention, les détenteurs de CEE peuvent les céder aux fournisseurs, créant ainsi un marché incitant à des actions énergétiques.

Vous souhaitez valider votre éligibilité à un programme CEE ou être accompagné dans le montage de votre dossier ? META Conseil peut vous aider.